Résultats des élections municipales
1er tour




Inscrits : 8624
Abstention : 4845 (58,18%)
Participation : 3779
Nul blanc : 145 (3,84%)
Exprimé : 3634



E. CHAVEROCHE : 375 – 10,32%
I. GUIRAUD : 1420 – 39,08%
G. THÉOL : 455 – 12,52%
F. RIO : 1384 – 38,08%

Un grand merci aux Védasiens pour leur confiance et leur soutien qui nous permettra de gagner au second tour.

Résultats par bureau, cliquez ici
Suspension de l'aire de grand passage 
Où comment Mme le Maire aujourd'hui  nous parle de 

« concertation » 

Suite au conseil municipal du 17 décembre, nous nous sommes engagés à tenir informés les védasiens de la suite donnée au dossier de « l’Aire de grand passage ». Mme le Maire proclame qu’elle est à l’initiative de cette demande de suspension. Mais nous ne sommes pas dupes.

Mme le Maire a effectivement rédigé un courrier au Président de la Métropole lui demandant de suspendre ce projet et de le réétudier en prenant en compte les observations rédigées dans les 6 cahiers d’enquête. Elle oublie juste de mentionner que c’est grâce à vos nombreuses réactions, grâce à notre pétition comptabilisant plus de 500 signatures, qu’elle a dû prendre en considération l’avis de ses concitoyens. Si cette mobilisation initiée par notre liste, n’avait pas été si forte, ce projet aurait certainement été entériné tel quel.

Mme le Maire a même proposé une concertation avec la population sur ce sujet, chose qui aurait dû être fait dès le début !
Nous aurons à cœur pendant cette campagne d’être honnêtes et transparents car lors de ce conseil beaucoup de choses mensongères et dénigrantes ont été dites à notre encontre. 

Nous ne souhaitons pas la suspension de ce projet mais bien son annulation pure et simple à cet emplacement. Merci à tous les védasiens de s’être mobilisés sur ce sujet, le dossier est loin d’être clos.
Non au futur projet immobilier entre Roque Fraïsse et l'ancienne cave coopérative (le long de la D613)

Lors du conseil du 7 novembre dernier, nous apprenons que la municipalité souhaite ouvrir ce secteur à l'urbanisation.
On "rase" le poste de police et les habitations et on y construit des immeubles !
Petit rappel, la municipalité a investi 70.000€ pour la rénovation et l’agrandissement du poste de police ! 
Nous ne pouvons pas accepter un tel projet d'urbanisation une fois de plus, et nous comprenons mieux aujourd'hui le projet d'un bassin de rétention aux Roudères de 7.700 m².




Extrait du compte rendu du Conseil municipal du 7 novembre 2019

M. RIO : Poste de police
"Madame le Maire, est-il vrai que vous avez comme projet de raser le poste de police municipale actuel pour qu’un immeuble y soit construit à la place et que le rez-de-chaussée soit dédié à un nouveau poste de police" ?

Mme GUIRAUD :
Monsieur RIO, je suis surprise que vous me posiez cette question étant donné que j’y ai déjà répondu à la séance précédente.
Alors, je vais vous redire la même réponse :
"Le PAPA nous permet de geler pendant plusieurs années l’urbanisation de cette zone. Le projet n’est pas du tout finalisé : qui vous parle d’un immeuble ? Si nous faisons un PAPA c’est pour que l’urbanisation soit maîtrisée quantitativement à terme, c’est pour qu’il y ait une transition urbaine entre Roque Fraïsse et le quartier pavillonnaire des Roudères. Il n’est donc absolument pas question d’y créer de nouveaux immeubles comparables à Roque Fraïsse. »
Que voulez-vous que je vous dise de plus ? Si, un conseil : ne croyez pas que, parce que des aménageurs convoitent fortement ce secteur et que des plans complètement ubuesques ont été conçus par eux, qu’il en sera ainsi. Bien au contraire. D’ailleurs, les promesses de vente mirobolantes qu’ils ont fait signer à certains propriétaires vont devenir caduques, faute de concrétisation possibles : les aménageurs ont fait miroiter des ventes miraculeuses, au final ce ne sera que du vent et des déceptions pour les propriétaires !
Je vais donc préciser ma vision sur ce triangle une bonne fois pour toutes. Ce triangle doit faire une transition urbaine harmonieuse entre la tranche 1 de Roque Fraïsse et le quartier pavillonnaire des Roudères. Un aménagement de l’ensemble du triangle sera à prévoir. Il se composera d’une faible densité de logements, mais aussi d’un parc public très végétalisé et des voiries adaptées aux modes actifs et comprenant bon nombre de stationnements. A ces conditions-là, croyez-moi, les aménageurs et les propriétaires regarderont ce secteur d’un œil bien moins intéressé". 

Crédit visuel : Julien REVENU
Arrêté du 15 octobre 2019 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

L'arrêté a été publié au journal officiel le 15 novembre, vous avez jusqu'au 25 novembre pour déclarer vos sinistres à votre assurance.

Trouvez ci-dessous l'arrêté interministériel du 15 octobre 2019 ainsi que du tableau des décisions prises par arrêté suite aux avis rendus par la commission interministérielle du 8 octobre 2019 ainsi que la fiche de notification des motivations de l'arrêté interministériel n° NOR INTE1928914A.

L'arrêté interministériel, cliquez ici

La fiche de notification des motivations de l'arrêté interministériel, cliquez ici