(petit) compte rendu de la réunion de conseil de quartier 6 : Saint-Jean-le-Sec, Cayenne, Val de la Combe, La Lauze - 11/12/2017
Avec la présence de Lieutenant de Gendarmerie


Les travaux réalisés et futurs dans le quartier 
- Aménagement de la rue des Jasses,
- Création d’un bassin de rétention (autour de la clinique),
- La clinique : travaux de janvier 2018 à septembre 2019 (50M€),
- Création d’un pôle médical. Travaux de mars 2018 à septembre 2019,
- Prolongement du chemin de la Roque : travaux de janvier à mars 2018 (1ere tranche),
- Chaussée de l’allée du Val de Garrigue,
- Aménagement du Mas de Magret,
- Prolongement du chemin de la Roque : travaux de janvier à mars 2018 (1ere tranche),
- Ouverture de la rue de Mas de Magret, avec une zone 30km/h.

Les projets de la municipalité 
- Système de vidéo protection : R. Cassin, la Peyriere, rue Saint-Exupéry, ronds-points de l’Europe et J. Bène.

Des projets portés par la Métropole 
- Une coulée verte prévu au futur SCOT (entre Saint-Jean-de-Védas et Montpellier),
- Une zone naturelle aux Sigalies de 23 hectares (mais une urbanisation future sera possible).

Projets immobiliers privés 
- 23 logement sociaux à la rue du Loun,
- 85 logements à la place de la cave coopérative,
- Projet Hélénis : chemin de la Roque. 134 logements. Travaux de mars 2018 au 1er semestre 2020.


PLU 
- Modification du PLU voté le 21/09 au conseil de la Métropole. Aujourd’hui sont autorisés les R+1 avec une hauteur maximum de 8m de haut et de 9m pour les toits tuiles.

Des projets portés par la Métropole 
- Requalification complète de la Lauze,
- Extension de Marcel Dassault (22ha),
- Création de la Lauze Est 28ha (pour 2020),
- Déchèterie : étude en cours. Déménagement pour 2019 (vers l’A709).

Projet privé 
- Arrivée de la fibre (par SFR et Orange) pour l'ensemble de la commune. Environ 3 ans de travaux.

Vie du Quartier
- Pas de places de parking supplémentaires à l’école R. Cassin. Création d’un arrêt minute.

Questions de la salle et débat 
- Des bus ont du mal à passer. Qu’allez-vous faire ? Réponse : on l’a signalé à la TAM. La TAM répond que ça ne changera pas.
- Je suis piétonne. On ne peut pas passer sur les trottoirs. Qu’allez-vous faire pour les piétons ? Réponse : on a mit 80.000€ au budget. Comme on ne va pas couper les arbres, il faut que l’on réfléchisse à des aménagements.
- Prolongement de la rue du Mas de Magret. Peut-on requalifier l’Avenue de Librilla ? Avec les travaux (Mas de Magret) on a perdu des places de parking. Il n’y a plus de lignes blanches au sol. Les voitures roulent vites. Les camions des chantiers roulent vites aussi. Des voitures ne respectent pas le sens interdit en bas du Mas de Magret (sous le pont). Le LICOM ? Réponse : venez au conseil municipal du 21/12, on parlera de ce sujet.
- Il y a plus d’habitants dans le quartier. Il est urgent de requalifier la rue des Carrières. Réponse : il faut 200.000€, donc on regardera.
- Nous ne comprenons pas vos choix. 190.000€ pour le Mas de Magret. Sans penser à la rue des Carrières et des difficultés pour les bus. Depuis l’ouverture, il y a beaucoup de camions. Le jour où les GPS annonceront la rue du Mas de Magret, ça sera une catastrophe. Réponse : des védasiens souhaitent l’ouverture dans les deux sens. Réponse de la Gendarmerie : j’ai (le Lieutenant) demandé l’ouverture pour les secours. J’ai besoin également que Librilla soit plus fluide. Lorsque que suis avec ma voiture les gens roulent bien. Il y a un sens interdit, donc c’est clair. J’ai demandé plus de contrôle. Hier deux habitants de Saint-Jean-le-Sec, verbalisés. Réponse de l’adjoint à l’urbanisme : la route appartenait à VINCI. Aujourd’hui, uniquement les salariés et ceux qui font des travaux peuvent l’emprunter.
- Pour la Rue des Jasses est-elle fermée ? Réponse de l’adjoint à l’urbanisme : il faut terminer les raccordements. Fin des travaux fin décembre. La rue va être refaite. Garder la rue ouverte, ça coute 150.000€ et 1,5 mois de travaux supplémentaires. Nous voulons aller vite, donc on a préféré fermer.
- Je mets 45 min pour rentrer chez moi. C’est insupportable. Imaginez-vous la pollution. Vous parlez d’argent. Mais c’est nous qui payons des impôts. Lorsque nos amis viennent, ils se garent sur le trottoir. Réponse : on va mesurer la pollution.
- La gendarmerie a demandé l’ouverture (Mas de Magret) le temps des travaux ? Réponse : oui mais on verra.
- Le habitants de Saint-Jean-le-Sec peuvent-ils avoir un macaron comme la société VINCI. Réponse : non
- J’habite Cayenne, et les habitants de Fabrègues ne passeront jamais pas la rue du Mas de Magret. Donc l’ouverture est bonne (réaction vive de la salle). Réponse : les aménagements sont fait pour ralentir la vitesse.
- Quelle est la solution pour rentrer plus vite à la maison ? Réponse : il n’y a pas de solution.
- L’un des gros problème c’est le transit et la gratuité. Il fallait une sortie vers Fabrègues. Il faut le LICOM et le COM. Il faut mettre la pression. Réponse : le COM, début des travaux en 2020 (rond-point de chez Paulette).
- La rue des Jasses. Quelle aménagement dans cette rue avec la future clinique. Réponse : il y a une étude pour la requalification du rond-point de l’Europe.
- Rue de la Lavande. Peut-on réduire la vitesse ? Réponse : on va regarder
- La rue du Brucq. Les trottoirs sont abîmés. J’ai fait 8 courriers. Vous devez mettre en sécurité nos enfants. Réponse : on va regarder.
- Bruit de l’autoroute (Val de la Combe). Réponse : on a fait une demande de relever de bruit. On attend les résultats.
- Problème de stationnement. Réponse : les bailleurs sociaux font payer les locataires. Et certains ne souhaitent pas payer et donc ils se garent dehors.
- Décharge à ciel ouvert. Réponse : se rendre sur le site de la ville et faire le signalement afin que la Métropole soit informée (guiche unique). La police ne se balade pas pour ramasser du thym. On a pas les bras croisés.
- La cave coopérative, il va y avoir un problème de parking. Réponse : il y aura des T2 et selon les études il y aura assez de places. Cliquez ici pour retrouver mon article à ce sujet

Comme pour les autres réunions de quartier, ce qui pose le plus de problèmes aux riverains ce sont les infractions au code de la route (vitesse, sens interdit...).
Comme je l'ai déjà dit et écrit, le nombre d'agents de la police municipale, n'est pas satisfaisant. Cette carence, ne permet pas de faire de l'îlotage dans nos quartiers, et ne permet pas d'être efficace sur les questions de sécurité routière et autres. Plus d'infos : http://bit.ly/2fih2aW