31 appartements et 6 villas au Pradet 

Notre PLU - plan local d'urbanisme, est en court de modification mais pour l'heure, les projets d'urbanisation ne s'arrêtent pas. Ce mardi 28 mars, la municipalité a organisé une réunion pour informer les riverains de ce nouveau projet immobilier (sur deux terrains). Lors de cette réunion les représentants de  Bouygues Construction étaient présents.

Proposition : p
articipation des riverains 
Comme pour tous les autres projets, je regrette comme beaucoup de védasiennes et de védasiens que ne soient pas associés les riverains. Car c'est notre cadre de vie auquel on touche ! 
Afin de ne pas dénaturer ce beau quartier, calme et agréable, il faut dès aujourd'hui que la municipalité travaille avec les riverains sur une nouvelle proposition pour que le projet soit en harmonie avec l'existant. Les immeubles actuels (construits dans les années 90) sont bien intégrés. Pourquoi ne sommes nous pas capable de refaire la même chose aujourd'hui ? 

Comment notre député distribue sa réserve parlementaire 

Sur notre circonscription (la 1ère) JL Roumegas a distribué 126.000€ à 43 bénéficiaires :

- 30 sur Montpellier pour 69.000€
- 1 à Lattes pour 2.500€
- 1 à Laverune pour 7.000€
- 1 à Palavas pour 2.000€
Soit 80.500€ pour la circonscription
- 10 hors circonscription pour 45.500€




Tous les détails sur le site de l'assemblée nationale : http://bit.ly/2nM8Xxj 
 
Rappel : la 1ere circonscription de l'Hérault, c'est 3 cantons de Montpellier (Mtp 5, 6 & 8), Laverune, Saint-Jean-de-Védas, Lattes, Pérols et Palavas.

Je ne ferais aucun commentaire
Subventions aux associations védasiennes pour 2017

Voici les subventions accordées aux associations védasiennes pour l'année 2017 - Conseil municipal du 16 mars 2017

A la première lecture de ce budget, nous pouvons constater une petite augmentation (par rapport à N-1 du fait d'une nouvelle subvention pour le comité des festivités - Violons dingues : 15.000€). Il faut noter que lors de la séance du conseil municipal, la municipalité a fait voter 10.850€ de subventions de projets. Donc les subventions hors projets sont de 85.770€, soit une baisse de 30.000€ par rapport à 2013.

Notre commune s’agrandit et ses recettes fiscales augmentent 
La part budgétaire pour nos associations dans le budget communal devrait augmenter afin de pouvoir satisfaire également tous les nouveaux adhérents, tout en garantissant la même qualité que nous offrent les associations.

Le tissu associatif a toujours été important dans la vie de notre commune, il nous permet de nous rencontrer et de "vivre" ensemble. 


Victoire ! 
La rue du Mas de Magret ne sera pas ouverte

Le 2 novembre 2016 j'ai informé les védasiens du projet d'ouverture de la rue du Mas de Magret par la municipalité. Dans le même temps, j'ai lancé une pétition qui a récolté plus de 340 signatures que j'ai ensuite déposé à Mme le maire le 25 novembre 2016.

Aujourd'hui je suis satisfait du courrier que de Mme le maire a adressé aux habitants du quartier daté du 7 mars. Il annonce : "le prolongement du chemin du Mas de Magret ne sera pas ouvert à la circulation ordinaire mais réservé aux véhicules de secours (police, gendarmerie, pompiers) et aux véhicules de service de l'exploitant autoroutier".

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont aidé pour la distribution de mon tract et les riverains du quartier pour les messages de sympathie que j'ai reçu et de l'accueil que j'ai pu recevoir.

Ce travail d'opposition que j'ai mené, permet de préserver du mieux que possible notre qualité de vie et de protéger nos enfants, même si il reste encore beaucoup de chose à réaliser sur notre commune.

Lettre aux habitants de Saint-Jean-le-Sec
I. Guiraud - Maire de Saint-Jean-de-Védas - 7 mars 2017




ENFIN ! Notre PLU est en court de modification 

Depuis bien trop longtemps j’écris à ce sujet. Pour chaque article, les mêmes questions revenaient. Mais aujourd’hui je vous annonce que notre PLU – Plan Local d’Urbanisme, va être modifié.  Ces dernières années nous voyons dans nos quartiers une urbanisation « folle » qui défigure notre paysage urbain, tant par la hauteur, que par la densification. Toutes ces constructions sont légales car notre PLU l’a permis jusqu’à maintenant. Cette densification pose le problème des voiries, des parkings et aménagements pour les piétons et les cyclistes. 

Je ne suis pas contre l’urbanisation du moment où elle est maîtrisée. Nous devons penser aux nombreuses personnes qui souhaitent rester, revenir, se rapprocher de leurs familles ou bien même venir s’installer dans notre belle région. 

Depuis 2010 il fallait le modifier 
Lorsque l’on fait un retour en arrière et plus précisément  lors du précédent mandat (2009/2014), nous comprenons que cette modification fut compliqué à mettre en place au vu des difficultés et désaccords au sein du groupe majoritaire entre I. Guiraud (UMP) et M. Lentheric (EELV). A sa réélection en mars 2014, I. Guiraud aurait dû lancer la modification du PLU avant que cette compétence ne parte à la métropole au 1er janvier 2015. 

Lors du conseil municipal le 26 janvier 2017, Mme le maire a lancé la procédure de modification du PLU. Cette compétence appartenant maintenant à la métropole. La commune ne peut donner que son avis. 

Débat au conseil municipal

Retrouvez la délibération du conseil municipal du 26 févier 2017 en cliquant ici 

Fermons la parenthèse du passé et regardons l’avenir sur un plan d’aménagement du territoire avec quelques propositions
Mettons de côté Roque Fraïsse et de ses 1.800 logements avec son futur groupe scolaire en 2019 et parlons des nombreux habitants qui vont venir s’installer sur notre commune. 
25 logements à la Cadorque, 42 rue de la Chaussée, 59 au Terral, 127 à la Fermaude, 31 à la rue Donnat, 38 au Sigaliés et 36 à la rue des Écoles (j’en oublie sûrement). 

Les écoles 
Le nombre de classes seront-elles suffisantes avec les 3 groupes scolaires que compte la commune actuellement pour tous les nouveaux habitants que je viens de citer ? Car nous ne pouvons pas demander aux parents de doubler ou tripler le temps de trajets pour accompagner les enfants à l’école. Il faut également remettre en fonction le bus scolaire matin et soir pour l’ensemble des élèves (maternelle, primaire et collège).