Budget 2016 à Saint-Jean-de-Védas - Conseil municipal du 21 janvier 2016


Après le débat d'orientation budgétaire qui a eu lieu le 17 décembre, le conseil municipal s'est réuni le 21 janvier pour voter le budget 2016 de la commune. Voici ce qu'il faut retenir. 

Pour des raisons professionnelles, Mme Véronique Fabry n'a pas pu assister à ce conseil municipal. Ainsi je vous propose dans ce compte rendu ses interventions. 


Voici l'ensemble du débat lors de la séance du conseil municipal




Le précédent exercice (2015) nous a montré qu'à la clôture des comptes, la commune a un excédent de + 699.153,77€. Ce montant nous illustre et nous prouve, une fois de plus, que le précédent budget n'était pas en "équilibre".


Pas de baisse d'impôt pour 2016 même si le précédent exercice compte un excédent de quasiment 700.000€
Conseil municipal du 17 décembre 2015 - Débat d'orientation budgétaire (DOB)

Avant le vote du budget du 21 janvier 2016, les communes sont dans l'obligation de débattre en séance publique.

C'est quoi le débat d'orientation budgétaire ? Il a pour but de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein de l’assemblée délibérante sur les priorités et les évolutions de la situation financière de la collectivité.
Il améliore l’information transmise à l’assemblée délibérante. Il donne également aux élus la possibilité de s’exprimer sur la situation financière de leur collectivité.
Il doit se concevoir comme un outil pédagogique associant la majorité et l’opposition. Le débat doit avoir lieu dans les deux mois précédant l’examen du budget primitif.

Retrouvez l'ensemble du débat d'orientation budgétaire 2016 de la municipalité




Aucune ambition pour Saint-Jean-de-Védas et la culture mise à mal.
Une fois de plus la municipalité dans sa présentation n'exprime pas ses ambitions pour Saint-Jean-de-Védas, mais simplement quelques chiffres par-ci, par là. Elle a encore "loupé" l’occasion de nous dire ce qu'elle souhaite faire pour la jeunesse, le sport, la vie associative, et bien d'autres sujets.

Par contre pour la culture, son choix est très clair ! Une économie en 2016 de 150.000€
Des mesures fortes pour améliorer notre capacité à investir et maintenir un autofinancement net positif.
Réduction des dépenses de fonctionnement :
- Suspension du festival des arts de rue Festin de pierres,
- Suspension des cours d'histoire de l'art à l'école municipale d'arts plastiques,
- Suspension d'un séjour à l'ALSH et au centre jeunesse,
- Diminution de la subvention au comité des fêtes.

Page 11 du document

Comment peut-on aujourd'hui faire une telle coupe budgétaire et ainsi priver les citoyens d'actions culturelles? L'une des nombreuses leçons des événements tragiques de 2015, c'est que l'on ne peut pas et l'on ne doit pas toucher à la culture. Je suis bien conscient que les finances locales ne seront plus comme avant, mais nous ne pouvons pas faire de telles économies dans ce secteur.

Ce qui rend la situation financière si compliqué
Certes les dotations de l'État sont en baisses (comme pour beaucoup de communes).
Mais aujourd'hui nous payons chèrement l’emprunt de 3.946.760 M€ contracté au lendemain des élections municipales de 2014 (lire l'article à ce sujet en cliquant ici). Si la gestion avait été différente, nous n'aurions pas un remboursement annuel si élevé. Ainsi, le secteur culturel n’aurait pas à subir des coupes aussi drastiques. 

Le vote du budget 2016 aura lieu le 21 janvier 2016 à 19h en mairie (séance publique).


Zone bleue : commerçants et riverains voient rouge...

Attention, il vous faudra vous munir d'un disque afin de pouvoir vous garer dans le centre ville de Saint-Jean-de-Védas.
Pour ma part, je trouve cette initiative inutile car elle ne répond pas au vrai problème.

Source : Védazine - Janvier 2016


C'est quoi, une zone bleue ?
Ce sont des endroits, dans la ville, où l'on peut stationner son véhicule gratuitement. La contrepartie, c'est que cette gratuité est limitée dans le temps. Pour cela, il faut avoir en sa possession un disque qui fixe la durée du stationnement gratuit. A Saint-Jean-de-Védas, cette dernière est limitée à 1 h 30.

Comment ça marche ?
Quand on se gare, il suffit de régler le disque sur l'horaire d'arrivée et le placer derrière le pare-brise, de façon à ce qu'il soit bien visible, côté trottoir. Au bout d'une heure et demi, il faut déplacer son véhicule. Sinon, c'est 17 € si la police vient à passer par là.

Questions
- Avons-nous assez d'agents de la police municipale pour ce travail supplémentaire ? Je pense que non.
- Où vont se garer les personnes qui ne sont que de passage sur la commune (du fait de ne pas avoir de disque) ?

Ce qui est certain, c'est le nombre de places de parking insuffisantes dans le centre. Il est donc normal que les riverains se garent dans ces rues. Donc pour répondre au problème de stationnement, il suffit tout simplement de créer des parkings afin de satisfaire tout le monde.



Sinon les parcmètres c'est pour quand ?